François Fillon, premier Ministre

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs,

François Fillon va être nommé Premier Ministre aujourd'hui. La nomination du sénateur UMP de la Sarthe reste sans surprise, du fait qu'il a été l'un des principaux chefs de campagne de Nicolas Sarkozy.

François Fillon est l'auteur de la réforme des retraites et de la réforme de l'éducation pour le BAC, notamment. 

Souvent, c'est un Homme qui lance des réformes assez pointues et "jusqu'au bout-istes". 

Mais, au départ, il était réputé comme "gaulliste-social" avant d'avoir rencontré Nicolas Sarkozy dans son chemin.

Que sera la composition de son Gouvernement ? Son équipe sera restreinte à 15 Ministres, 8 Hommes et 7 Femmes, pour respecter la Parité.

Mais, il va ouvrir son Gouvernement à la Gauche. Notamment à Bernard Kouchner, qui va être Ministre des Affaires Etrangères. Claude Allègre devrait se voir confier une mission gouvernementale sur l'Enseignement supérieur. Sachant que l'Education Nationale sera confiée à Xavier Darcos, en théorie.

Mais, il va ouvrir son équipe aux UDF qui ont rejoint le Président fraichement élu. On pense à Hervé Morin pour la Justice et à Maurice Leroy ou François Sauvadet pour l'Agriculture.

Il va confier les Affaires Sociales à une ancienne candidate à l'Election Présidentielle de 2002. Ce ne sera personne d'autre que Christine Boutin qui occupera ce poste.

Enfin, une proposition qui me semble assez proche de ce que j'ai dit à ce niveau. Il a proposé la création d'un poste de vice-premier-ministre chargé de l'environnement, du développement durable, du logement et des transports. Le problème est que cette mission importante sera confiée à Alain Juppé...

Jean-Louis Borloo se voit confier la mission de Ministre des Finances, en collaboration avec Xavier Bertrand au Budget.

Pour finir sur ce qui devrait constituer ce futur Gouvernement, le Ministère de l'Intérieur serait scindé en deux avec Rachida Dati à l'Intérieur et à l'Immigration et à l'Identité Nationale et Michèle Alliot-Marie à la sécurité.

Nous verrons si cette équipe sera bien constituée ainsi. Vu que Nicolas Sarkozy a eu un mal fou à satisfaire tous ses "amis" qui auraient préférés "la récompense de la fidélité à l'efficacité" selon Sarkozy.


Qu'en pensez-vous ?

Solidarités et Libertés

Publié dans La vie politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article