Les Municipales à Paris

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Les militants UMP ont voté massivement pour désigner le chef de file des élections municipales à droite et au centre de Paris. Les quatres candidats étaient Jean Tibéri ( tendance ancien maire et archéo-tricheur...), Pierre Lellouche (tendance libérale et républicaine), Claude Goasguen ( tendance sociale et libérale) et Françoise De Panafieu ( tendance sociale). Ce sont ces deux derniers qui ont remportés le plus de suffrage et ce sont ceux-là qui ont eu le droit d 'être présent au second tour de cette désignation.

Seulement, Claude Goasguen, avec une réaction parfaitement démocratique et galante, a préféré laisser Françoise De Panafieu prendre la tête de la liste. Il l'a fait, car Pierre Lelouche et Jean Tibéri, avaient naturellement reportés leurs voix sur celles de Panafieu et non pas de Goasguen. Donc, il s'est senti isolé et a préféré jouer la carte de l'Union.

Ainsi, on peut penser que De Panafieu sera la seule présente à droite contre Delanoë. Dans ce cas, on peut penser qu'elle a de sérieuses chances face à lui. Mais, les choses ne vont pas être si faciles que cela. En effet, il y aura un autre candidat à droite ( tendance gaulliste et de poids à Paris) qui sera présent et qui n'a pas joué le jeu des Primaires. Il s'agit de Bernard Debré (médecin de renommée, d'ailleurs). Il jouera le rôle de trouble-jeu, c'est certain. De plus, l'UDF va tout faire pour présenter un programme alternatif à l'UMP et au PS à Paris, avec comme tête de liste, Marielle de Sarnez. Rien que cela. Il se peut qu'elle réalise un tel score qu'elle fera perdre, au second tour, la Droite et qu'elle fera gagner une nouvelle fois notre "noceur" et notre "plagiste" de Paris, qui est censé être son Maire, mais qui n'est autre que le clown de la Capitale. Les Nuits Blanches et les Paris-Plages n'ont fait qu'alourdir les dettes déjà importantes à Paris.

Tant que les Centristes et la Droite n'auront pas compris que ce n'est pas dans les désunions et les querelles de chapelles qu'on fera avancer et gagner des idées dans une telle élection, la Gauche "paillette" aura toute ses chances de l'emporter haut la main. Seulement, les Parisiens veulent autre chose !!

Solidarités et Libertés

Publié dans La vie politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

guillaume f 17/07/2006 12:46

, je voudrais féliciter l'auteur de ce site pour ses points de vue. Je pense moi aussi qu'il est  fondamental qu'il y ait un centre-gauche humaniste, social et européen.
Cependant, je ne vous suis pas sur la conclusion de votre article. Je ne vois pas objectivement ce que l'UDF et l'UMP iraient faire ensemble aux municipales à Paris. Certes, la branche droitière de l'UDF y est certainement toujours favorable. Mais autrement, vues les positions récentes de Bayrou (qui a tendu la main au centre-gauche pour ne plus se contenter d'un positionnement au centre-droit), je ne crois pas qu'il ya aurait une telle alliance. De plus, la candidate UMP (Mme de Panafieu) et la candidate UDF (Mme de Sarnez) n'ont rien  voir ensemble, tant au niveau du style, tant au niveau du fond.
Et puis Delanoë n'est pas mauvais au point de justifier des alliances républicaines contre lui(il s'agit d'un candidat PS, pas FN ou LCR!!!)? Mais je crois même qu'il est bon que l'UDF se détache de la droite; et je souhaite même qu'elle s'unisse avec des personnalités du centre-gauche qui n'ont rien à voir avec le reste du PS, tout comme avec des gens de la droite sociale (comme Borloo) qui ne peuvent se reconnaître dans les positions néolibérales de Sarkozy. Cela permettrait même la création d'une vraie sociale-démocratie, humaniste et sociale-libérale, qui existerait à côté d'une gauche socialiste et communiste et d'une droite néolibérale. Les électeurs s'y retrouveraient mieux, en particulier ceux du centre-gauche qui auraient enfin un courant fort.

albin WIENIUKIEWIEZ 14/07/2006 21:51

au fur et a mesure que je remonte dans ton blog j hallucine
alors tu critique le fait que selon toi l udf n est pas un prti du centre mais du centre droit
ensuite tu le critique quand il se dit centriste car pour toi c est qu electoraliste
et la tu critique qu il propose une alternative a l ump et au ps pour 2008 a paris car cela risque de faire perdre l UMP
J ai vraiment du mal a te suivre

Laurent 02/03/2006 19:57

Heu.... C'est la dame qui a été choisie....... Quand on me parlait ou entendait parler des minicipalités de Paris, je voyais les "présidentielles 2007" au PS........................................ alors, la conclusion sera t'elle la même?