La France est vraiment malade...

Publié le par Solidarités et Libertés

Je veux vous livrer une réflexion sur tout cela.
Vu comment tourne les événements et la lutte contre le CPE (aussi bien du côté gouvernemental que du coté de la rue), on a du mal à imaginer une sortie de crise en douceur. Je vous avoue que je crois que suivant ce qui va être décidé par le Conseil Constitutionnel et par Jacques Chirac, nous entrons, de surcroit, dans une crise sociale, politique et démocratique sans précédent.
Souvenez-vous, cela a commencé en 1986, où le FN est rentré à l'Assemblée Nationale, puis, les grêves sur l'Ecole Privée, puis 1995. Là, tout a commencé à s'accélerer. Toutes les Protestations, grêves et votes sur les extrêmes ont commencés à s'accentuer. Notre pays est mal. 2002 : Le Pen au second tour de l'élection Présidentielle. Le NON sur le Référundum sur le TCE et les émeutes péri-urbaines en Novembre 2005. Et, aujourd'hui.
Autant, pour les Français qui sont dans la rue, le CPE, c'est la régression de trop (pour eux et pour les jeunes générations). Autant, la crise sur le CPE est la crise de trop pour notre système. J'en viens à penser que les candidats pour 2007 doivent présenter un programme et des idées d'actions à la hauteur de la crise. En quelque sorte, Christian Blanc parlait de "révolution légale". Sinon, ce sera trop tard pour la France.
2007, si on arrive jusque là. Parce que rien ne nous interdit de penser que le point de non-retour n'interviendra pas avant et que le système Chirac ne volera pas en éclat avant. Chirac a été premier-ministre, il y a 31 ans déjà !! C'est une partie de la crise démocratique.
A noter aussi, qu'une croissance à 3 % l'an ne suffira peut-être plus à rassurer nos concitoyens et à régler le problème du chomage, de la pauvreté, de la précarité et des inégalités. Il faut un vrai changement dans notre pays. Cela s'impose et les Français n'attendent que cela.
Je vous dis cela pour mettre en lumière ce qui arrive à notre Pays. Mais, la crise du CPE ne laissera pas indemne le Système actuel. On ne sortira pas de cette crise sans mal, sans coups et sans heurts.
Qu'en pensez-vous ?
PS : Vous verrez que les faits me donneront raison...

Publié dans solidaritesetlibertes

Commenter cet article

referencement 24/04/2006 22:06

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

Florian Ringuet-Dintilhac 09/04/2006 11:40

Bravo pour ce blog qui défend le social-libéralisme. En tant que social-libéral je ne peux que vous féliciter. Mais plutôt que de soutenir Bernard Kouchner, que j'aime bien, pourquoi ne pas soutenir plutôt Dominique Strauss-Kahn qui est quand même plus crédible et qui a fait ses preuves au ministère de l'économie entre 1997 et 1999. Je vous recommande la lecture de son livre La flamme et la cendre paru en 2002 chez Grasset, il est selon moi indispensable pour tout social-libéral.

Laurent 06/04/2006 00:07

Révolution que je lis!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les Français se réveilleraient ils? mais comment vont ils se réveiller et où?
oui, le réveil risque d'être brutal..... "Une petite émeute dans les 15 jours et je suis élu"..... devinez qui a dit quelque chose d'approchant?
Un ami colombien m'a dit un jour qu'un Pinochet serait nécessaire pour résoudre le problème colombien car c'est grace à lui que le Chili s'est sorti de la crise. Je me demande franchement si c'est aussi ce qu'il faudrait à la France pour qu'elle bouge ENFIN!!!!!!!!
Bien la première fois que je pense comme ça!
Et en prime, pour conclure dans la HONTE et la LACHETE et le MEPRIS DE LA LIBERTE: un député UMP veut présenter un texte de loi interdisant les caricatures portant sur les religions..... QUELLE HONTE POUR NOTRE PAYS QUE DES GENS PAREIL SOIENT ELUS!
Désolé Mr le WEBCHEF, mais tout ça me met en colère!

Solidarités et Libertés 06/04/2006 16:09

Mr le lecteur, cher Laurent,
Vous ne me désolez pas du tout. Croyez-le. D'ailleurs, plus cela va et plus on se rend compte que le "Parti Majoritaire" : UMP, en France se prend pour le tenancier du pouvoir  et croit tenir les leviers de commande Français. D'ailleurs, tant est-il vrai que l'on ne sait pas qui gouverne la France.
Concernant les caricatures et leur interdiction, cela relève d'un problème d'ordre démocratique, tout simplement.
Mais, concernant le CPE et tout ce qui en découle, je pense, que si les mobilisations ne mollissent pas malgré les vacances et les périodes d'examens à venir, la situation risque de s'aggraver et risqueront de paralyser le Pays et de finir en véritable crise politique, sociale, démocratique, institutionnelle et puis économique. Car, l'Economie de ce pays risque d'en patir. Mais, Laurent, vous vous en doutez bien. Le CPE n'est pas la seule raison de ce qui se passe actuellement. Je vais d'ailleurs faire un article prochainement là-dessus. La façon dont je vais présenter mon analyse pourrait bien en surprendre quelques-uns...