L'UDF et l'Affaire Clearstream

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs,

L'Affaire Clearstream est un véritable camouflet pour le Gouvernement et l'Executif. Parce que cette Affaire crapuleuse et destructrice de notre Démocratie touche au plus près les plus hauts sommets de l'Etat.

Il n'y a pas de fumées sans feu. Les noms cités dans cette affaire viennent bien de quelque part dans une sombre vérité. Toutefois, je doute fortement, malgré quelques élucidations, que nous connaissions parfaitement la vérité au sujet de cette nébuleuse politico-économico-médiatique.

Toutefois, ce que le Citoyen peut voir là-dedans, est que les dirigeants actuels ne sont plus en mesure de diriger correctement les Affaires de l'Etat et de demander la Responsabilité s'ils ne se l'appliquent, déjà, pas à eux-même. C'est un constat amer, surtout que sans cela, la Démocratie va très mal. A tel point que j'ai averti plusieurs fois que les Extrèmes risquent d'être les grands vainqueurs des prochaines échéances. Si l'on reste avec les mêmes gouvernants encore pendant 1 an, on risque de rentrer dans une nouvelle étape de la crise politique. Cela, sans précédents. On accusera, à terme, le divorce établi entre les Français et les Politiques.

C'est pour cela, que le Président de l'UDF, François Bayrou, a décidé de voter la motion de censure avec les Partis de Gauche présents à l'Assemblée Nationale. Et, elle fait bien de le faire. Car, elle retire, réellement, son soutien à la Politique de la Majorité UMP. Elle crée une certaine Indépendance à l'égard de l'UMP et de la droite réactionnaire représentée par Nicolas Sarkosy et résiste aux chants des sirènes Villepinistes, d'apparence plus modérée, mais pourtant très mélé aux pires Affaires. En tout cas, De Villepin est perçu de cette manière par l'opinion.

Mais, l'UDF reste démarqué de la Gauche Française qui ne s'est toujours pas résolu à s'adapter à la réalité et qui s'efforce de proposer une politique souvent démagogue, protectionniste et très à Gauche. Pour preuve, le PS ne présente pas beaucoup d'idées et ne semble pas prêt à proposer un vrai projet pour la France. En revanche, le PS est prêt à nous proposer sa quirielle de candidables...

Au fond, l'UDF pourrait représenter une alternative à ceux qui sont déçus par le PS et l'UMP, mais qui ne veulent pas voter extrémiste. Mais l'UDF pourrait représenter, aussi, ceux qui, de gauche ou centristes, ne veulent plus d'une politique où les uns défont ce qu'ont fait les autres et inversement. Et, ne veulent pas, non plus, voter pour un projet qui ne propose rien de nouveau en ce qui concerne la lutte contre le chômage, la réforme des Institutions, l'Europe, la Mondialisation, l'environnement et la possibilité de réussir individuellement tout en ayant, de nouveau, une vraie cohésion sociale. De plus, si je ne me trompe, il n'y a pas d'autres candidables à la Présidentielle, qui ne sache vraiment parler d'Europe et qui ait envie de faire revivre cette superbe entité qu'est l'Europe.

En tout cas, la Motion de censure ne passera certainement pas, mais l'action de l'UDF ne restera, certainement pas sans réponses de la part des Citoyens. L'UDF fait preuve de courage et de sang-froid politique. Et, c'est une très bonne nôte pour l'UDF. C'est peut-être la seule bonne nôte que l'on pourrait donner à l'ensemble de la classe politique Française en ce moment, depuis déjà, des mois !

Solidarités et Libertés

Publié dans solidaritesetlibertes

Commenter cet article