Le programme du PS pour 2007 : version 1981

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, mesdames et messieurs,

Il était tout à fait logique que je fasse un commentaire sur le "programme" du PS pour les échéances à venir.

Je suis outré et scandalisé par sa teneur. On aurait, au moins, attendu de la part de l'état major socialiste, un peu de lucidité et un peu de courage pour réformer le Pays et pour redonner du sens à la politique. Que nenni !

Les Socialistes, avec l'aval même, de DSK, nous proposent simplement la renationalisation d'EDF-GDF, l'abrogation des lois Fillon sur les retraites, le retrait du CNE, le retrait des plans Borloo, la généralisation des 35 heures et le durcissement des règles concernant son application, des lois plus dures concernant les réglementations contre les licenciements, le mariage LGBT, ainsi que l'adoption d'enfants par un couple LGBT. La régularisation massive de sans-papiers. J'en passe surement des meilleures.

Ségolène Royale n'y croit pas à ce programme. Pourtant, si elle est désignée par les militants socialistes, elle devra s'y fier pour rester en rapport avec la base militante. Bien sur pas avec les Français. Cela va de soi quand on est socialiste. Autant dire que les Français sont surement décus par ce programme.

Mais pourquoi un tel programme ?

On peut, tout de même, se poser cette question. La réponse n'est pas très difficile à trouver. Il fallait trouver un programme qui soit harmonieux et respectueux de tous les courants du PS. Parce que ce qui fait vivre le PS, c'est les courants. Or, la majorité des courants sont à la gauche du PS aujourd'hui. En tout cas, la pression se fait sentir de ce coté-là du PS. Si l'Etat-major du PS n'avait pas opté pour un tel programme, ils auraient pu craindre un éclatement au sein du PS.

Alors, on peut en conclure que l'avenir des courants au sein du PS leur semble plus important que l'avenir des Français, donc de celui de leur Pays et de l'Europe.

Mais, ne nous y trompons pas, ce programme, même s'il risque d'être personnalisé par celui qui sera désigné, conservera sa teneur. Toujours pour les raisons que j'ai évoqués plus haut.

Mais ce que je veux dire aux Electeurs, donc aux Français est la chose suivante. Si vous votez pour ces gens-là avec un tel programme, notre pays court à la catastrophe. Car notre pays est déjà endetté à hauteur de 2000 milliards d'Euros. Si on rajoute un programme qui coute plusieurs centaines de milliards d'Euros (500 milliards selon DSK, ce qui ne le dérange pas outre mesure...), la dette va continuer à s'enfler d'avantage. Et c'est un danger important. Parce qu'il s'agit d'un chèque sans provisions laissés à nos enfants !

Pour finir sur ce premier commentaire concernant le PS et son programme, je dirais qu'il est fait comme si on voulait revenir à la gouvernance Jospin de 1997. Ce qui est très grave. Car, ce sont les mêmes qui nous ont dit que "la droite supprime tout ce que la gauche a fait".

Aujourd'hui, ils s'apprètent à faire de même avec la "droite".

Et avec une pointe d'humour, je crois pouvoir dire que je peux leur désigner José Bové comme candidat pour 2007. Parce que le programme du PS va très bien avec ce personnage.

Vous ne trouvez pas ?

Solidarités et Libertés

Publié dans solidaritesetlibertes

Commenter cet article