La privatisation de GDF...

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs

Comme vous le savez, la rentrée parlementaire débute avec le débat sur la privatisation de GDF et sa fusion avec le groupe Suez.

Cette fusion,  est intervenue pour contrer un éventuel rachat de la part du groupe italien Enel, par principe de patriotisme économique.

Mais, le problème est que, l'on en appelle au développement de l'Europe. Comment veut-on développer l'Europe, si, par ailleurs, on interdit à un groupe Européen et non français, de travailler avec un groupe comme GDF. Pourquoi est-ce que cela serait plus dangereux de travailler avec un groupe italien plutôt qu'avec un autre groupe à dominante française ?

Suez, d'ailleurs, n'est pas qu'un groupe 100 % Français. C'est aussi un groupe qui travaille avec des Fillialles Belges. Alors, Patriotisme Economique ? qu'est-ce que ca veut dire, aujourd'hui ?

Dire qu'il faut s'opposer à la privatisation de GDF ? Je ne suis pas d'accord. On peut privatiser, ou plus exactement, donner une part du capital de GDF au privé, à hauteur de 50 à 60 % ? Je ne vois pas où est le problème. Surtout, que GDF a des grands projets industriels pour l'avenir. Le fait de voir Gaz de France travailler avec un autre groupe permettrait de stimuler la concurrence et de permettre d'accroitre les capacités économiques et Financiers dudit groupe Français.

 

Alors, quand on voit que le groupe Socialiste et Communiste a déposé 170.000 amendements auprès du bureau de Jean-Louis debré pour 577 Députés. Mais de qui se moque-t-on ?!!

C'est la première fois que ce genre de phénomène arrive dans l'histoire de la République Française. Ce sont des amendements qui ont pour objectif, de ralentir le processus prévu par le Gouvernement, et de ralentir le rythme de la réforme et de l'évolution de notre Société. Si les Députés devaient étudier chaque amendement sérieusement, le débat durerait 170 jours !! Parce que certains amendements ont été crées par la Gauche, simplement, à cause d'une virgule mal placée ou pour un terme mal écrit !!

C'est l'argent des contribuables qui est gâché par des techniques politiciennes de la Gauche et qui nourrit la dette publique !

Donc, je demande à ce que les débats durent le moins longtemps possible, et que l'on débatte sérieusement de cette question, car elle est cruciale pour l'avenir de notre politique énergétique.

Ma réponse par rapport à la privatisation du groupe GDF est la suivante :

Pourquoi ne pas privatiser GDF, mais laissons de la Liberté aux Groupes Européens pour mener à bien des projets économiques et financiers sérieux et durables et respectueux de notre environnement.

Qu'en pensez-vous ?

Solidarités et Liberté

Publié dans solidaritesetlibertes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article