A vous de Juger...

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs,

L'émission "A vous de Juger" du 16 Novembre était particulièrement interessante.

La première partie portait sur l'éventualité du Troisième Homme ou du deuxième...

Le débat a eu lieu entre François Bayrou et Jean-Marie Le Pen. Ils se veulent les garants de la rupture et de la Politique nouvelle. Leurs constats semblaient similaires sur un certain nombre de sujets. Leurs réponses à ces problèmes, l'étaient moins. Le Président du FN, reconnaissable à son verbe et à ses phrases tout aussi polémiques, était, néanmoins, plus sobre que d'habitude. Et le Président de l'UDF aurait, lui perdu, de ses qualités d'éloquence et d'analyse. Il semblerait qu'il se perde un peu dans son positionnement, qui devient de moins en moins clair. Il joue toujours sur le "Tout sauf Ségo et Sarko", mais reste discret sur ses propositions. Jean-Marie Le Pen joue sur le même registre, mais ne change pas dans ce qu'il propose. Il berce toujours dans un populisme incroyable.

Ce qui m'a porté le plus d'attention, était la deuxième partie où l'on entendait les citoyens parler de leurs problèmes en demandant aux Politiques ce qu'ils comptaient entreprendre pour améliorer leur sort et celui des Français.

Les remarques et les souhaits des Français interrogés étaient interessants et me confortent dans ce que je pense sur un certain nombre de sujets.

Il se trouve que, tous ceux qui sont intervenus ce soir-là, quelque soit leur origine sociale et ce qu'ils font dans leur vie, ont rejeté les 35 heures, ont critiqués le fonctionnement de nos Institutions, se sont indignés contre le fiscalisme trop important de notre Etat, contre le sur-assistanat ambiant, contre les systèmes de frein à l'embauche et à celui bridant l'esprit d'initiative et d'entreprise et trouvent les Hommes Politiques éloignés de leurs préocupations. Les quelques intervenants ont donnés quelques clés pour comprendre ce qui fait le divorce entre les Politiques et les Citoyens-électeurs. Il faudra saisir ces clés.

Conformément à ce que je dis depuis longtemps, les Français ne demandent pas plus d'assistanat ou plus d'aide. Mais ils demandent plus de Liberté et d'égalité de chances ( égalité en droit et non d'égalité sociale). Le Monde a changé. Les Citoyens aussi. Mais pas l'Etat Français. Voici une des clés des Problèmes démocratiques actuelles. Cela parait clair. Mais cela ne l'est pas pour tout le monde.

Enfin, on peut croire que l'emploi ,ainsi que les questions économiques et sociales et la Réforme de l'Etat soient et doivent être des questions clés de cette Election. Au même titre que doivent l'être les questions européennes, celles de la Sécurité et de l'immigration.

Qu'en pensez-vous ?

Solidarités et Libertés

Publié dans solidaritesetlibertes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article