Pourquoi je m'engage au Centre.

Publié le par Solib

Bonjour à toutes et à tous !

 

Je reviens ! Je reviens avec plus de convictions et de motivation afin de servir mes concitoyens que cela n'est possible.

Après une période de réflexion sur l'actualité et mon engagement, j'ai décidé de revenir en militant au côté d'un mouvement centriste attaché au rassemblement de tous les Centristes indépendants mais non isolés.

 

Ce mouvement doit reposer sur l'idée que le Centre ne peut exister que s'il est rassemblé et uni dans une seule et même Confédération.

 

En effet, tous les Centristes doivent travailler ensemble pour peser politiquement et pour être entendu par les citoyens.

Le Centre est, réellement la Troisième Voie que je prône depuis longtemps.

Car, la droite UMP campé sur son conservatisme libéral fataliste nous a déjà démontré ce dont elle était capable, si elle gouvernait le Pays seule. La Gauche et ses alliés, vivant sur son opposition systématique ou son dogmatisme inchangée depuis 1981 nous a aussi, démontrée son ineficacité à réformer et à accompagner la France vers le Progrès et l'avenir.

 

Les valeurs que prônent les Centristes sont libérales, sociales, humanistes et européennes. Elles conçoivent l'évolution de la société sur le mode du développement durable avec une économie sociale de marché. Ils s'inscrivent plus sur la concertation, la tolérance et l'écoute pour une gouvernance plus juste et efficace. Ils prônent une justice sociale et fiscale. Enfin, ils croient en une France forte dans une Europe forte, qui, selon moi, doit être fédérale.

 

Ils défendent aussi l'idée que l'on doive faire d'avantage confiance aux citoyens, et que les décisions puissent être prises au plus près de leurs préoccupations, notamment grâce à une meilleure décentralisation. Les collectivités territoriales sont souvent plus à même de gérer la vie quotidienne des citoyens que l'Etat.

Enfin, le Centre répond à l'exigence de plus de démocratie, notamment en souhaitant une vraie réforme de nos institutions. Ce qui permettrait de donner une place nettement plus importante aux citoyens et au Parlement, qui les représentent, dans le débat politique.

 

Pour ma part, je suis à Valognes, dans la Manche. Alors, je parlerais de la vie Nationale, mais aussi de la vie locale, dans le Cotentin. Je militerais, alors, à vos côtés autant que possible. Je présenterais un projet pour la région avec le Centre. On a besoin de se désenclaver et de faire du Cotentin, une région vivante, ouverte et tendant à la prospérité économique, sociale, culturelle et toursitique

 

Je suis à votre écoute et je suis prêt à définir avec vous un projet pour le Cotentin.

 

Stéphane DEVAUX

devaux.ste1@voila.fr

 

Commenter cet article