le Parti Démocrate

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs,

Alors que s'ouvre la création potentielle d'un nouveau Parti, vraiment centriste et indépendant, remplaçant l'UDF, on assiste déjà à des événements venant perturber cette bonne nouvelle.

On se souvient du bon discours de François Bayrou portant sur les intentions de vote et surtout sur la création d'un "Parti Démocrate" unissant les Centristes des deux bords. Le Centre, le Centre-gauche et le Centre-droite vivant sous le même "toit". Ce serait l'apparition d'une Troisième Force durable et militante et pouvant, éventuellement, représenter ses idées lors d'une gouvernance future. Et pourquoi pas ? C'est ce que j'appelle de mes voeux depuis toujours.

Mais, on assiste déjà à des comportements de certains députés et sénateurs UDF contredisant cette possibilité.

Que l'on appelle ou non à une consigne de vote n'est pas un problème. Ce n'est pas un problème pour moi. Vous connaissez ma position là-dessus. Mais c'est la démocratie.

Mais que l'on se range derrière l'UMP en évoquant la création d'un parti politique centriste rattaché à l'UMP qui reprendrait les bases de l'ancienne UDF pour faire tomber le projet du "Parti Démocrate". Ca non ! Je n'accepte pas et beaucoup d'UDF et d'électeurs centristes ne l'acceptent pas non plus.

Pourquoi faire cela ? Parce que ces gens-là ont peur du changement et surtout ont peur de perdre leur siège de député ou de sénateur. Et puis, pourquoi ne pas viser un poste ministériel en cas de victoire de Sarkozy ? On n'y aurait pas pensé. Pour qui nous prend-on ??

Quitterie Delmas, responsable des Jeunes UDF soutient Ségolène Royal, comme moi. Cela ne fait pas d'elle, pour autant, une traitresse des idées centristes.

Alors, s'il l'on veut construire un nouveau et vrai parti Centriste, commençons d'abord, par s'unir et avoir un vrai sens du courage politique. Mais, visiblement, c'est pas gagné...

 

Solidarité et Libertés

Publié dans solidaritesetlibertes

Commenter cet article