SL soutient l'idée de la création d'un nouveau parti politique

Publié le par Solidarités et Libertés

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Je tiens d'abord à m'excuser pour cette absence momentanée...

Pour commencer, j'aurais souhaité partir sur quelques constats :

-Le PS s'écarte de plus en plus de l'idée réformatrice et européenne tant partagée par la plupart des Sociaux-Démocrates européens et par bon nombre de citoyens. En effet, Benoît Hamon, chantre du NON au référundum sur le TCE, a été nommé secrétaire National sur les Affaires Européennes et Henri Emmanuelli est chargé de la coordination du Projet pour 2007 soutenus par Claude Bartoloné et leurs amis. On devine tout de suite l'orientation à venir du PS, toujours plus à gauche. De plus, voici que le PS va s'allier avec le PCF pour former un énième "Programme Commun" pour les Législatives de 2007. Ceci, sous les yeux amusés de nos voisins européens. On sait, pourtant bien, que cela ne fonctionne pas. Avec cela, on déplore une fois de plus que la Gauche Française n'est toujours pas prête à résoudre objectivement les Problèmes et à faire face aux défis actuels et à venir.

- L'UDF qui se veut être le Mouvement du Centre Français est dirigé, outre M.Bayrou, par des responsables plutôt droitiers, qui ont d'ailleurs soutenus Edouard Balladur et surtout Nicolas Sarkosy, il n'y a pas si longtemps. Il est vrai, cependant, qu'ils ont rejeté le budget 2006. Ils se démarquent un peu de la Droite au Gouvernement, malgré la présence de Gilles de Robien à ce même gouvernemnt. Mais, on sait bien qu'ils ne feront jamais la démarche de s'allier avec des mouvements de centre-gauche. Ils restent, donc, de centre-droite.

- Enfin, nous pouvons dire qu'entre le PS, virant sur sa propre gauche et l'UDF, cantonné sur le centre-droit, il existe ainsi, un espace politique au centre-gauche de l'échiquier politique. Cela dit, nombre d'électeurs votent au PS, à l'UDF ou à l'UMP, faute d'une offre de propositions clairement européenne, sociale et libérale ainsi qu'écologiste. Si une telle force politique, à l'image du SPD en Allemagne ou du New-Labour, au Royaume-Uni, devait exister, être crédible et fédératrice, il est certain qu'elle remporterait un franc succès.

 

Si la création d'un parti politique de centre-gauche devait se faire, nous la soutiendrions. Pourquoi ? Voici quelques raisons :

- Le Centre-Gauche est occupé par de petits mouvements tantôt laïcisants (Radicaux), tantôt libéraux (Energies Démocrates, l'Ami Public...) ou écologistes (CAP 21, Génération Ecologie). Mais, il n'existe pas de véritable mouvement généraliste et fédérateur dans cet espace politique.

- Nous soutiendrions cette eventuelle création, car il est urgent de "Sauver l'Europe". Il faut redynamiser l'Europe, qui est en danger. Ce mouvement devra participer à l'ébauche d'un Nouveau Traîté préparé avec les Sociaux-Démocrates et les Centristes Européens. L'Union Européenne, sans une véritable Union Politique, Sociale et Environnementale avec des Frontières délimitées ne peut survivre longtemps compte-tenu des réalités Mondiales. Ce Mouvement devra promouvoir ainsi la création d'un Budget plus important, dépassant "l'Instinct de survie" actuel. Ce budget doit être recentré sur l'Union Politique et Sociale, sur la Recherche, le Développement, l'Education, l'environnement et l'aide envers les Pays Tiers-Mondistes. L'Europe doit être aussi un véritable moteur de croissance et de création d'emplois.

- Cet éventuel Mouvement doit permettre de briser les Tabous de la Gauche. Il devra reconnaître la Concurrence, l'Economie Sociale du Marché. Car, c'est le seul système qui contribue à la réussite économique et sociale d'un Pays. La Gauche doit, il est vrai, marcher sur ses deux jambes. Ce mouvement devra admettre que la Responsabilité Individuelle, l'Initiative, la prise de risque, la Liberté d'entreprendre et la Liberté avec un grand L (d'ailleurs), doit forcemment aller de paire avec la Solidarité, l'Equité, plutôt que l'Egalité, et avec un volontarisme social. L'un ne va pas sans l'autre.

 

Si, effectivement, la création d'un eventuel parti politique devait se faire, dans cet ordre là, au centre-gauche, nous le soutiendrions forcemment.

Maintenant, ce qui m'interesse, c'est vous !

Qu'en pensez-vous ? Est-ce possible ? Si cela devait se faire, seriez-vous prêt à en savoir d'avantage ?

J'attends vos contributions avec impatience. Je sais qu'elles seront de qualité !

DEVAUX Stéphane

Publié dans solidaritesetlibertes

Commenter cet article

marc d HERE 27/01/2006 19:48

Suite à mon précedent commentaire je me permets de vous indiquer le blog d'Initiative Européenne et Sociale (IES):
http://initiativeeuropeenneetsociale.over-blog.com
 
 

Solidarités et Libertés 15/02/2006 09:47

Marc,
Merci de votre commentaire et désolé pour ma réponse plus que tardive.
D'ailleurs, je veux ajouter à cela que le blog "solidarites et libertes" pourra permettre d'être un outil de communication du nouveau Parti. Peut-on créer des initiatives communes, par exemple ? A en rediscuter rapidement.
Merci
SL

marc d HERE 27/01/2006 19:19

Pourquoi un  nouveau parti politique ? Parce que le centre n'existera vraiment que lorsqu'il pourra marcher sur ses deux pieds, le gauche et le droit. Or, aujourd'hui l'UDF, qui certes devient de plus en plus indépendante par rapport à l'UMP, représente le centre droit.
Le centre gauche pourrait être représenté par le PRG, mais celui-ci fait le choix de rester accroché au PS.  Il choisit d'être la droite de la gauche plutôt que l'aile gauche du centre.
Il faut donc un parti capable de faire exister le centre gauche, et de lui donner suffisamment de force pour constituer l'aile gauche d'une fédération du Centre.
Ce parti vient de naître...Il s'appelle Initiative Européenne et Sociale.
Amitiés.
marc d'Héré

mike 23/01/2006 21:55

aujourd'hui, pour le citoyen lambda, le centre-gauche est représenté par le PRG.
de plus, l'udf est en train de se "centraliser" à la hussarde.
alors une question : pourquoi un nouveau parti, qu'apporterait-il de plus ?

Solidarités et Libertés 15/02/2006 09:44

Mike,
Désolé pour cette réponse tardive.
Mais, un nouveau parti servirait, déjà, à prouver que le Centre ne signifie pas forcemment être satellitaire du PS ou de l'UMP, comme les deux partis que vous m'avez cités. Le Centre doit avoir sa personnalité, ses propres idées. 64 % des Français ont déclarés qu'ils seraient prêts à voter au Centre, si celui-ci leur donnait autre chose que ce que fait déjà l'UMP et le PS, tour à tour.
Pouvez-vous me communiquer votre adresse mail, je vous ferais parvenir des docs explicatifs. Merci d'avance
SD

olivier ernst 19/01/2006 18:39

si vous pourriez m'envoyez ce sondage je vous en remercie d'avance.

Alexis 02/01/2006 23:51

Je crois que c'est non seulement possible (c'est peut-être mon côté utopiste qui s'exprime la), mais un nouveau parti politique en France : c'est surtout nécessaire. Une chose est cependant sûre. La France finira pas se doter d'un parti social - démocrate puissant, comme le reste des Etats européens. Qui de censé croit encore que l'on peut avoir une politique sociale sans en avoir les moyens en endettant la France et en endettant des générations qui ne sont pas encore nées ou qui peinent à trouver du travail. Qui de censé croit encore que la solution se trouve dans une France nationaliste repliée sur elle-même. C'est vrai je simplifie, je caricature surement, mais c'est ma vision de l'échiquier politique français : Pat, le match nul stérile entre un UMP et un PS. Quoi qu'il en soit bravo pour votre blog

Solidarités et Libertés 04/01/2006 12:41

Monsieur,
Je vous remercie pour votre contribution et votre soutien.
En effet, la création d'un nouveau parti devient nécessaire. Je vous rejoint complètement. Votre analyse est exacte. Et c'est encourageant. Savez-vous que la majorité des Français interrogés par l'Institut Louis Harris,  souhaitent que la Gauche Française soit plus en phase avec le Monde Actuel. 50 % des interrogés partagent notre avis sur lequel il faut s'adapter à la Mondialisation et non y résister. Plus d'un tiers des sondés encouragent la Gauche à évoluer vers des idées plus libérales. Mais, la plupart des sondés se situant à Gauche ne se reconnaissent plus dans les Partis traditionnels. Je vous ferais parvenir ce sondage dans un prochain post.
Seriez-vous interessé pour en savoir plus sur nos activités ?
Merci de votre réponse.
Stéphane